lundi 26 février 2018

~ Parents témoins Blédina ~ En immersion totale


Il y a très très longtemps ... pratiquement 6 mois j'ai eu l'immense privilège d'être embarqué par Parole de Mamans comme Parents Témoins Blédina avec d'autres blogueuses et des mamans non blogueuse .

Être Parents Témoins c'est avoir la chance d'aller visiter les backstages de Blédina et pouvoir vous raconter ce qu'il y a VRAIMENT dans les petits pots de nos enfants.

Blédina est né il y a quelques années déjà :

C'est en 1881 que Léon Jacquemaire et Maurice Miguet, pharmaciens de Villefranche-sur-Saône, s'associent et s'intéressent, entre autre, au blé pour l'alimentation infantile.
En 1906 Maurice Miguet élabore la première Blédine destinée aux enfants intolérants au lactose, cette farine est obtenue par le broyage et le tamisage d'un biscuit de grains de blés.



Publicité de 1910
La marque Blédine est déposée en 1910 et son succès ne va pas cesser de croître.
Après le décès de Maurice Miguet est une stagnation de l'activité l'entreprise est reprise par des industriels Lyonnais.
Durant la guerre, l'après-guerre les ventes baissent naturellement mais remontent et croissent pendant les 30 glorieuses, tellement que la gamme accueille de nouveaux produits entre 1951 et 1961.
C'est en 1962 que L'entreprise Jacquemaire devient Blédina, en référence à leur produit phare !


Toujours à Villefranche-sur-Saône, pour la production des produits céréaliers tels la blédine, Blédina a aussi des usines à Brive-La-Gaillarde depuis 1972 pour les petits pots, les Blédichefs et enfin des usines à Steenvoorde pour les laits la même année .

Merci Blédina et Wikipédia pour les infos.


Quand j'ai été contacté par la très dynamique équipe de Parole de Mamans pour participer à ce "blog trip" je l'ai vu comme une opportunité incroyable car franchement aller voir ce qu'il mettent vraiment dans les petits pots n'est pas donné à tout le monde . Ce fut l'occasion aussi pour moi de rencontrer d'autres blogueuses et retrouver des copines
AlexiaGéraldineAudreyJohannaMaudMarineAurélieVirginie et Mélanie


Pour vous situer rapidement les Parents témoins ... c'est ça :




Alors direction Brive La Gaillarde, en train ... nous nous sommes vite retrouvée entre copines .
Une fois arrivées surplace nous avons retrouvé nos Gentilles Organisatrices Léa et Emma de Parole de Mamans et Anne-Sophie et ses collègues de Blédina.
Nous avons fait connaissance avec les mamans et nous avons été répartie en équipe car il y avait un jeu fil rouge.
Mon équipe, la #TeamGourde était composée de Géraldine la super maman-blogueuse de "Maman pas comme les autres ou presque", de Pauline, Charline, Magalie et Patricia.

Nous avons ensuite partagé un bon dîner tout en faisant connaissance .



Après une bonne nuit bien confortable dans un grannnnnnd lit pour moi toute seule et un petit déjeuner gargantuesque nous voilà parti en direction de l'usine.


Nous y sommes accueillis par le directeur qui nous rappelle quelques point sur la réglementation (qui date des années 90) de la Baby food qui est hyper méga contrôlée, plutôt plus que le bio essentiellement en ce qu concerne les métaux lourds de les pesticides.

Je résume un peu de façon simpliste mais quand dans la pub ils disent que pour le petit pot "carottes" il n'y a que des carottes ce n'est pas faux, il y a des carottes (oui je sais c'est dingue), leur jus de cuisson et .... ben RIEN D'AUTRE !!


Aller zou, on y va, on se répartie en équipe.
Notre équipe allons faire la visite de l'usine un peu à l'envers par rapport à ce qui se passe réellement pour la production d'un petit pot.
Nous commençons par la "grande usine", les photos sont interdites à ce niveau .
Nous revetons des tenues de combat ultra sexy, et passons dans une zone où nous devons nous laver les mains méticuleusement = ne laisser aucun microbe rentrer. 





Nous nous retrouvons sur la chaîne de mise en pot. 

Il y fait très chaud et il y a beaucoup de bruit.

Les aliments contenus dans les pots du jour sont cuits dans des cuves gigantesques, à la vapeur et, exactement comme à la maison passés au mixeur, plus ou moins en fonction de la texture recherchée.
Et, mise en pot puis stérilisation (pour les légumes ou les légumes-viande ou poisson) ou pasteurisation (pour les fruits).
Cette chaîne est ultra surveillée, des caméras suivent chaque pot, au moindre défaut, au moindre doute, le petit pot est sorti de la chaîne .
Il y a également sur cette chaîne qui sort environ 600 000 pots par jour pour 9 pays plus de 300 contrôles sont effectués chaque jour.
Chaque pot est codé, tout est enregistré, si une maman (ou un papa en fait) décèle un soucis, quel qu'il soit, on doit pouvoir identifier la production en 2h maximum !
58 000 pots sont étiquetés par minute.


Ensuite, direction "Le Labo-pilote".
Pas de photo là non plus .




Le Labo pilote c'est le lieu où sont élaborées les recettes que les chefs ont imaginé c'est comme une cuisine géante ou une usine miniature.
C'est également l'endroit où les Blédichefs sont mis en "assiettes".
Encore une fois ici aussi l’hygiène est draconienne !
Les machines sont lavées, à l'eau pour ne laisser aucune trace de produit quelconque !


Après un très bon déjeuné nous filons au R&D (Recherche & Développement ).
C'est le lieu où sont inventées les recettes. C'est donc là qu'intervient le chef cuisinier Guillaume Troucat aidé, épaulé par des nutritionnistes et des chefs de projets .




  • le chef et son équipe imaginent une recette
  • là, ils entrent les ingrédients nécessaires dans un logiciel qui répertorie 140 ingrédients qui va calculer si la recette prend en compte tous les paramètres de la charte qualité, pesticides, métaux lourds... notez que le taux accepté pour les petits pots est 5000 fois plus bas que le taux accepté pour les légumes de notre supermarché !!
  • on vérifie que tous ces ingrédients résistent à la cuisson 
  • on teste la recette sur les différentes tranches d'âge, avec ou sans morceaux, avec des morceaux plus ou moins gros ça se passe au texturomètre

  • on teste auprès de petits testeurs en herbes ... ils doivent être entre 80 et 90 % à approuver pour que la recette soit enfin validée !
  • direction le labo pilote pour les essais !


Il faut compter entre 1 et 3 ans avant que cette recette arrive dans notre supermarché !!

Après ces informations nous allons dans la cuisine afin de découvrir encore plein de choses !

Nous avons goûté des aliments, nous étions plongés dans une lumière rouge afin de na pas déceler les couleurs et/ou nez bouché afin de nous rendre compte à quel point tout compte pour apprécier les saveurs !!




Ensuite nous découvrons ce que contient vraiment un pot de 200gr de "Légumes verts - Poulet" voici la réponse :



Épinards, haricots verts, petits pois, courgettes, un morceau de pomme de terre, 18 gr de poulet, un soupçon d'huile, c'est tout !!

Enfin le chef nous montre comment transformé un petit pot en un joli plat !!





Après ces superbes découvertes nous avons repris notre car et avons pris la direction de Toulouse, si chère à mon cœur.Voyage dans une ambiance colonie de vacances !!
Imaginez un peu 30 femmes qui ont entre 24 et 42 ans qui sont l'espace de 2 jours, sans mari, sans enfant, prises en charges niveau emploi du temps, sans repas à préparer ni presque rien à penser... juste se laisser guider à la découverte de belles choses ... ben ça donne 30 filles un peu surexcitées !! 
On passe toutes ensemble une soirée plutôt sympa à papoter ... ben oui en reste des filles !!

Le lendemain, nous partons direction MON TARN d'amour à Montdragon non loin de Graulhet, à 20 km du village où j'ai mes amis d'enfance, ma maison de famille ;-)




Nous sommes accueillis par Hélène Biscond, la dame que l'on voit dans la publicité que je vous ai mis là-haut.
Le lieu est hyper agréable, rien à voir avec les fermes que nous fréquentons en région parisienne pour la cueillette et que nous aimons beaucoup !




Hélène nous accueille avec du café des bons jus de fruits maison et des gâteaux "de Mamie" maison également ...





Hélène cultive des pommes pour Blédina depuis plus de 10 ans.
Elle a un cahier des charges "Blédina" bien précis qu'elle applique d'ailleurs à tout son verger.
Ce verger est "éco-responsable" ce n'est pas la même chose que le "bio" hein mais cela nous assure qu'il n'y aucun "résidu de pesticide" sur les pommes à tel point que nous pouvons croquer à pleines dents dedans en dégustant en dégustant ces succulentes pommes AVEC la peau !





A Montdragon, Hélène laisse faire la biodiversité. Je vous l'ai déjà dit plus haut mais les "normes" BabyFood sont plus draconiennes que celles du bio.
Les pommes golden sont les pommes choisies par Blédina pour être les pommes de nos Bébés car elles ne sont ni trop acides ni trop sucrées !




Si vous passez par la région n'hésitez pas à vous y arrêter vous y trouverez des fruits et légumes extraordinaires et succulents !!






Pour clore ce fabuleux séjour l'équipe de Blédina nous a emmener dans une petite auberge juste à côté des Vergers .

Nous nous sommes régalés !
En plus nous avons finalisé notre jeu fil rouge et mon équipe est arr
ivée ex aequo avec celle de la Team "A croquer" !!


Ma copine Maman Fatale a fait une petite vidéo très sympa et m'a donné l'autorisation de vous la montrer !!




Merci Blédina et Parole de Mamans pour ces découvertes et ces moments inoubliables




Je voulais aussi vous parler d'un nouveau service extraordinaire mis en place par Blédina "Comme un jeu d'enfant".
C'est une box, que dont vous choisissez le contenu en fonction de l'âge de Bébé et du nombre de repas que vous désirez, petits-déjeuners, déjeuners, goûters, dîners il existe 3 formules qui vont de 28€ à 56€ et ça vous ait livré chez vous ou votre lieu de vacances ou chez la nounou si vous le souhaitez !
J'adore l'idée !!






Dernière info : Blédina profite du Salon de L'Agriculture qui se passe en ce moment à Paris Porte de Versailles pour présenter sa nouvelle gamme : Les récoltes Bio !!

Je vous reparlerai bientôt, je vais au salon en fin de semaine ;-)





Voilà, tout ça pour vous redire que j'ai toujours aimé et fait confiance en Blédina, c'est pour ça aussi que j'ai accepté d'être membre de la Blédi-Family car de part mon métier je veut pouvoir rassurée les parents de mes loulous.
Aujourd'hui, j'ai de vrais arguments !

PARENTS NE CULPABILISEZ PLUS DONNEZ DES PETITS POTS BLEDINA !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire